novembre 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Ca va candenser n° 5 : 87 kilomètres par heure !

Monsieur le directeur,

I- Il semblerait que les trains migrants qui circulent entre Paris et Auxerre à 87 kilomètres par heure pour un temps de trajet de 2h02 minutes  et qui utilisent la « ligne antenne Auxerre-Migennes »  reconstituent l’ancienne 3° classe ?

A quand une tarification proportionnelle au service rendu à Auxerre par rapport à celui des  »trains cadencés » entre Sens, Montereau et Paris qui circulent à la vitesse régulière de 110 km/h ?

II- Je vous remercie de bien vouloir m’expliquer comment nous sommes passé pour le service le plus raide (ou le moins lent) d’un temps de trajet de 1h26 avec le premier AGC X72500 en septembre 2002 à celui de 1h48 en décembre 2008, soit 22 minutes de plus en 7 ans sur un trajet de 175 kilomètres !

Vous serait-il possible de reconstituer, au regard de l’historique des changements de service sur la période 2002-2008 comment le principal train migrant journalier Auxerre-Paris du matin de la tranche départ 6h et de la tranche arrivée Paris 8h s’est vu « grignoter », minutes par minutes les 22 minutes accumulées depuis 2002 ?

Il y a des mystères qui sont insondables !

Le résultat est là !

a) Les 6 trajets  »Heures de pointe »  Sens-Paris ou Paris-Sens s’effectuent  à la vitesse régulière de 110 kilomètres par heure !

b) Les mêmes 6 trajets Auxerre-Paris ou Paris-Auxerre avec les mêmes trains s’effectuent à des vitesses comprises entre 87 et 100 kilomètres par heures !

C’est la raison pour laquele il semblerait donc qu’entre Paris et Auxerre, les trains migrants qui circulent à 87 kilomètres par heure en 2h02 minutes  reconstituent l’ancienne 3° classe de 1921 ?

 Je vous remercie pour votre écoute.

Respectueusement.
 
D. Doppler