juin 2020
L M M J V S D
« Jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Améliorer les infrastructures inférieures à 20 km

Améliorer les infrastructures de dessertes territoriales inférieures à 20 km : c’est possible pour Lyon-Bourg en Bresse (18km), Marseille-Aix-en-Provence (12km) et Nantes-La Roche-Les Sables d’Olonne

Rappel des caractéristques techniques de la section de voie n°56074 (ex 5012) Laroche-Migennes/Auxerre-Saint Gervais :

  • catégorie tarifaire : grande ligne interurbaine de catégorie D à trafic moyen,
  • longueur : 19,5 km
  • point de mesure : Chemilly-Appoigny
  • voie unique de Chemilly-Appoigny à Auxerre-Saint-Gervais
  • gare de commande : Auxerre
  • ligne à périodes de fermetures de circulation
  • ligne équipée du dispostif d’arrêt automatique des trains DAAT de Chemilly-Appoigny à Auxerre-Saint-Gervais
  • distance de couverture des obstacles : 1500 métres
  • poste de temporisation (croisement des trains sur voie évitement) Monéteau-Gurgy.

Donc peut beaucoup mieux faire en matière de sécurité et de temps de trajet même sans électrification !

Comment prendre ( ou bien surtout ne pas prendre ?) la décision d’adapter l’infrastructure aux caractéristques des matériels roulant de type AGC (automoteur grande capacité – thermique ou bi-mode -160 km/h) voire de type AGV (automoteur grande vitesse thermique ou bi-mode -220km/h) des trains à mission de type « liaison directe INTERCITES » à 110 km/heures de moyenne soit Auxerre-Paris en 1h30 !

Hé bien ailleurs qu’en région Bourgogne, c’est possible !

***

Le réseau se modernise et se développe : mises en service de Lyon-Bourg en Bresse (doubler les voies sur 18 km), Marseille-Aix-en-Provence (12 km de voies) et Nantes-La Roche-Les Sables d’Olonne.

Le 15 décembre a été mise en service la nouvelle ligne TER Lyon-Bourg en Bresse.
27 mois de travaux ont permis de doubler les voies sur 18 km, d’agrandir 6 ponts, de rénover 14 passages à niveau et 8 gares.
Par ailleurs, 23 rames « nouvelle génération » sont mises en service sur la ligne, permettant une offre supplémentaire de 50% aux 6 500 voyageurs quotidiens.

Le 15 décembre, la nouvelle liaison ferroviaire entre Marseille et Aix-en-Provence a été mise en service au terme d’un important chantier de modernisation.
L’investissement de 160,5 millions d’euros a permis le doublement de 12 km de voies, la mise en place d’une signalisation automatique à commande centralisée, la création de 3 nouvelles haltes dans la banlieue marseillaise, l’aménagement de 5 gares, la modification d’une trentaine d’ouvrages d’art et la suppression de 5 passages à niveau.
Grâce à cette nouvelle ligne, sécurisée et fiabilisée, le trafic TER est doublé et atteint 96 trains par jour. 10 000 voyageurs tous les jours devraient en bénéficier.

Le nouveau tronçon électrifié reliant Nantes aux Sables d’Olonne en passant par La Roche-sur-Yon a été mis en service après avoir été inauguré le 11 décembre dernier par Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat en charge des Transports.
105 millions d’euros de travaux sur 3 ans ont permis de réaménager et électrifier la ligne.
La cité balnéaire vendéenne se trouve maintenant à 3 heures 15 de Paris sans changement de train.

Source : Lettre mensuelle de Réseau Ferré de France n° 24 du 26 janvier 2009 éditée par la direction des relations extérieures et de la communication
Directeur de la publication : Patrice Kreis
Rédactrice en chef : Sylvie Gelade

Réseau Ferré de France
92, avenue de France,
75 648 Paris Cedex 13