octobre 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Méta

Les associations des usagers au comité de ligne

J’écris ce billet suite au comité de ligne de Migennes du 30 Octobre 2008,
J’ai trouvé désolant les prises de bec entre les 2 associations pendant la réunion du comité de ligne, cela n’était ni le lieu ni le moment.
Je suis ni pour l’une ni pour l’autre mais simplement si vous voulez laver le linge sale, lavez-le entre vous mais surtout pas en public comme vous l’avez fait.

Vous ne rendez pas service aux usagers.

Pour le bien de tous les usagers, il faut que nous soyons unis et non comme vous le faites.

J’ai dit ma façon de penser à certaines personnes de l’AIDUT le soir du comité de ligne et à une personne du collectif (ex-président de l’AIDUT et qui affirmé, lors du comité, que l’AIDUT n’a jamais rien fait …) qui m’a précisé que lorsqu’il était président il n’y avait pas le cadencement donc il n’a pas fait de faute, en recherchant un peu ce monsieur était déjà au courant du futur projet de cadencement (cf comite de ligne Auxerre du 21/11/06 ).
Je vous laisse juge.

Cordialement à vous tous

12 comments to Les associations des usagers au comité de ligne

  • Je vous serais très obligé de bien vouloir me confirmer la lecture de la grille horaire ParisAuxerre pour le service à compter du 14 décembre 2008 :

    – le service origine Auxerre – destination Migennes comporte 8 circulations par jour avec des durées de trajet comprises entre 14 minutes et 30 minutes;

    – le service origine Migennes- destination Auxerre comporte 7 circulations par jour avec des durées de trajet comprises entre 19 minutes et 35 minutes;

    – les relations cadencées départs OD Auxerre/Migennes sont celles avec départ Auxerre à H+50

    – les relations cadencées arrivées OD Auxerre/Migennes sont celles avec arrivée Mignonnes à H+08

    – les relations cadencées départs OD Migennes/Auxerre sont celles avec départ Migennes à H+53

    – les relations cadencées arrivées OD Migennes/Auxerre sont celles avec arrivées Migennes à H+12

    – les relations OD pour lesquelles soit l’heure de départ, soit l’heure d’arrivée ne répond pas à ces critères ne peut être qualifiée de « TRAIN cadencé depuis la gare origine »

    – la durée de trajet d’un TRAIN cadence Auxerre/Migennes est de 18 minutes

    – la durée de trajet d’un TRAIN cadencé Migennes Auxerre est de 21 minutes.

    – la lecture de la grille ParisAuxerre pour le service à compter du 14 décembre 2008 permet de constater que les règles de sécurité en vigueur, la qualité du matériel roulant et les normes de sécurité relatives à l’usage des infrastructures entre Auxerre et Migennes autorise une relation en 14 minutes soit 81 kilomètres par heure.

    Très respectueusement.

    **
    *

    Termes de référence :

    IC Paris-Auxerre
    Navette Auxerre-Migennes
    TER Auxerre-Morvan

    IC Paris-Dijon
    IC Paris-Migennes nouveau
    TER Péri-urbains ParisLLyon-Migennes
    Autocar

    Aller-Retour direct AGC
    Aller-retour en correspondance

    Heures creuses
    Heures de pointe
    Relation par heure

    TRAIN origine par heure
    Vitesse horaire en kilomètres par heure sur une relation OD

  • Je vous serais très obligé de bien vouloir me confirmer les termes de votre réponse du 15 avril dernier* à savoir :

    a- « L’expression « horaires de pointe » ou trains migrants désigne les trains de la tranche horaire 6 heures – 9 heures et 16 heures- 19 heures.
    (autrement dit, quand les flux sont importants). »

    b-« La liste des trains migrants se trouve dans la Convention d’exploitation signée avec la Région Bourgogne. »

    c- « Montereau est une gare d’Ile de France et est une gare origine pour des dessertes transiliennes ».

    d-« Les cartes qui la mentionnent pour le TER Bourgogne ne le font que parce que c’est une gare « frontière ». Nous citons également, dans la même carte, par exemple, Belleville sur Saône, qui relève du TER Rhône Alpes. »

    Très recpectueusement.

    ** Courriel de la personne « Responsable des Relations contractuelles Ter Bourgogne au sein de la SNCF »

  • Pour un collégien, un lycéen, un étudiant, un apprenti ou un travailleur qui effecue un trajet quotidien pour aller étudier ou travailler, l’allongment d’une minute d’un seul trajet représente l’équivallent de 1 journée de RTT par an.

    J’ose espérer que les derniers défenseurs de la semaine de 35 heures qui ont décidé au conseil régional et dans les communes gares des horaires Auxerre-Joigny-Paris en heures de pointe auront pris leur décision en toute connaissance de cause.

    1 minute x 2 trajets par jour = 2 minutes
    2 minutes x 210 jours ouvrés = 420 minutes
    420 minutes / 60 = 7 heures
    7 heures = 1 jounée d’une semaine de 35 heures.

    Le train au départ d’Auxerre à 6 h 23 qui arrivait à Paris à 7 h 59 avait un trajet d’une duurée de 1 h 36.

    Le train qui devait partir d’Auxerre à 6 h 00 et qui arrivait à Paris à 7h43 aurait eu une durée de trajet de 1 h 43 soit un allongement de 7 minutes par trajet.

    Au final, pour le train partira d’Auxerre à 6h56 ce qui rallonge encore de 4 minutes pour un changement à Migennes pour on ne sait quelle raison intervenue brusquement ?

    Un allongement de 11 minutes ?

    Des trains plus rapides qu’ils disaient ?

    De qui se moque-t-on ?

    Il doit y avoir confusion chez les décideurs publics et ceux qui les soutiennent, qui probablement ne prennent jamais le train ou alors trois fois par an en heures creuses, entre ATT et RTT :

    Alongement du Temps de Trajet et Réduction du Temps de Transport.

    Bien à vous.

    http://meyroune.elunet.fr/index.php/feed/rss2/comments/14337

  • Je vous serais très obligé de bien vouloir me confirmer la lecture de la grille horaire ParisAuxerre pour le service à compter du 14 décembre 2008 :

    1 – les relations dites « trains IC cadencés » sont celles qui partent d’Auxerre à H + 09 et qui effectuent un trajet en 1h 35 soit 111 kilomètres par heure ?

    2 – les relations dites « NAVETTES cadencées » sont celles qui partent d’Auxerre à H + 50 et qui effectuent un trajet en 1h 55 soit 92 kilomètres par heure ?

    3- aucune des trois circulaitions au départ d’Auxerre le matin en « Heures de pointe » n’est cadencée ?

    4- le premier des 7 dessertes « Intercités cadencés » ne circule au départ d’Auxerre qu’à 8h09 pour une arrivée à Paris à 9h44 ?

    5- il n’y aucun « train direct IC » en « Heures de pointe » le matin au départ d’Auxerre?

    5- le temps de trajet de la seule circulation « Heures de Pointe » départ 6h50 et arrivée 8h43 est de 1h53 soit 18 minutes de plus qu’un « train direct IC heures creuses

    6- il n’y aucune relation Auxerre/Paris pendant la tranche horaire en « Heures de pointe » de 7h00 ?

    Très respectueusement.

  • Je vous saurai gré de bien vouloir me confirmer les motifs de l’évolution
    des horaires et du temps de trajet du « principal train migrant » en « heure de pointe » du matin entre Auxerre et Paris selon les jalons suivants :

    1) service 2008 :

    départ 6h23 – arrivée 7h59 soit une durée de trajet de 1 h36

    2) projet présenté aux élus et décideurs économiques puis en comités de
    ligne depuis le 28 février 2008 jusqu’au 30 octobre 2008

    départ 6h00 – arrivée 7h43 soit une durée de trajet 1 h43 donc augementée de 7 minutes par trajet

    3) projet annoncé aux usagers « chers abonnés » par courrier CRB/SNCF non daté de novembre 2008 :

    départ 5h56 – arrivée 7h43 soit une durée de trajet 1 h49 et donc une
    augementation de 13 minutes par trajet

    Je vous prie de bien vouloir observer qu’une minute sur un trajet
    représente pour un « pendulaire quotidien » une perte de temps de vie sociale ou famillaile annuelle équivallente à une journée de travail
    supplémentaire ( 1minute*2trajets*210jours ouvrés/60minutes = 7 heures).

    Je vous suggére par conséquent de faire vous même le calcul de ce que représente pour un « migrant icaunais » la somme des dernières décisions tardives prises « personne » ne sait ni « comment » ni « pourquoi » ni pour « qui » ?

    Respectueusement.

  • Monsieur,

    Suite à la lecture de votre courrier personnalisés aux abonnés « forfait SNCF valables sur ligne classique », non daté, je vous serai très obligé de bien vouloir me confirmer qu’à compter du 14 décembre 2008, il n’y aura plus aucun service ferroviaire régulier de transport de voyageurs entre Auxerre et Paris pendant la tranche « horaire de pointe » 7h00 – 7h59 , et ce quelle que soit la nature de la desserte :

    – « Intercités » candencés avec trajet en 1h33,
    – « Navettes » cadencées en 1h54,
    – circulations « hydrides non cadencées » avec trajet en 1h50
    – toutes autres formes de « trains d’intéret local » et « bidules » (*) avec trajet en 2h00 et plus.

    Respectueusement.

    Commentaires :

    * La notion de « train d’intéret local » est posée par l’article 18 de la loi
    n°82-1153 du 30 décembre 1982 d’orientation des transports intérieurs dite LOTI.

    ** L’artcile R1644-113 du code général des collectivités territoriales
    précise parfaitement la distinctions entre « train d’intêret régional » et
    « service ferroviare ou trains d’intéret local ».

    Article 18-1 le la LOTI créé par l’artcile 33 de la oi n°2004-809 du 13
    août 2004

    Sans préjudice des dispositions de la loi n° 97-135 du 13 février 1997
    précitée, les départements sont compétents pour créer ou exploiter des
    infrastructures de transports non urbains de personnes, ferrés ou guidés
    d’intérêt local.

    A l’intérieur du périmètre de transports urbains, les dessertes locales des
    transports ferrés ou guidés établis par le département sont créées ou
    modifiées en accord avec l’autorité compétente pour l’organisation des
    transports urbains.

  • Le reveil du train

    Monsieur,

    Je vous remercie par avance de bien vouloir m’indiquer les obstacles qui
    s’opposeraient à la mise en oeuvre d’un service « Intercité cadencé » en
    « heure de pointe » origine Auxerre à 6h09 et destination Paris-Bercy à 7h44.

    L’objectif vise à titre principal au rétablissement de la « vérité » du slogan
    à caractère publicitaire sérigraphié sur certaines rames TER Bourgogne de
    type AGC circulant entre Paris-Bercy et Auxerre.

    A ce sujet je m’interroge sur le coût et le rendement attendu de réalisation
    de la sérigraphie du slogan « Auxerre, un train par heure » sur une seule rame AGC.

    Respectuesusement.

    D. Doppler

  • Le reveil du train

    Messieurs,

    Je vous prie de trouver ci-dessous une mise en perspective, sur un ton
    humoristique, de tout ce qui était prévisible dès fin 2007.

    J’imagine donc que fin 2009, le constat aura été fait qu’une noria de
    « navettes routières » qui pourraient s’appeler ‘Illico », Presto », etc…
    circulant la demande entre Auxerre et Migennes seraient beaucoup plus
    efficaces et moins coûteuses que des transports ferroviaires de voyageurs.

    De plus si ces navettes fonctionnaient avec des moteurs électriques, il
    s’agirait d’une grande contribution au développement durable dans le
    « Centre-Yonne » cher à certains élus en charge des transports régionaux..

    Ainsi, plutôt que d’envisager des investissements aux fins d’aménager la
    ligne unique Chemilly-Auxerre en double voie, la transformation de l’emprise de la voie ferrée Auxerre-Migennes en « piste routière » dédiées aux « navettes BUS » et en  » piste cyclable » pourrait être réalisée à moindre coût dès lors que l’on observe qu’il existe des sablières tout au long du trajet notamment à Gurgy.

    Les choses seraient enfin claires et transparentes pour tous :

    – Migennes serait la gare terminus des liaisons ferroviaires d’intérêt
    régional Yonne/Ile-de-France, autorisant la circulation des futurs AGV et
    donc des trajets à 220 kilomètres /par heure (confère vieux projet du
    conseil général de l’Yonne);

    – Auxerre, ville préfecture de l’Yonne serait la gare terminus des liaisons
    d’intérêt local de la ligne dite du Morvan qui relierait les villes
    sous-préfectures du Morvan (Sud-Yonne et Nièvre) à la ville préfecture de
    l’Yonne au moyen de TRAM-TRAIN. A noter pour l’anecdote que la ville
    d’Auxerre est jumelée avec la ville de Saint-Amarin (68) qui est une des
    gares du TRAM-TRAIN Mulhouse-Vallée de Saint-Amarin.

    Vous allez objecter, oui, mais le fret ?

    Ce n’est pas un problème, tout le monde connait l’orientation voulue par le
    vice-président du conseil régional et le député de la circonscription du sud
    de la Nièvre qui consiste à vouloir faire transiter le fret au départ
    d’Auxerre via les « lignes en bois » du Morvan pour rejoindre les les
    plate-forme logistiques de Saône-et-Loire pour ensuite remonter soit sur
    Dijon, soit sur Nevers …

    Respectueusement.

    D. Doppler

  • Le reveil du train

    Celle-ci est moins drpole, quoi que ?

    ——-

    Madame, Monsieur,

    Dans un premier temps, je vous remercie de bien vouloir me faire connaitre les dispostifs de publicité retenus par la SNCF pour mettre en place le plan d’information des usagers SNCF de la gare de la ville préfecture du département de l’Yonne conforme aux dispositions de l’article 7 de la loi n° 2007-1224 du 21 août 2007 sur la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs.

    Dans un second temps, et en « lien direct » avec la mise en oeuvre des
    nouveaux horaires du service au 14 décembre 2008, je vous remercie de bien vouloir mettre à ma dispostion au guichet de la gare d’Auxerre le plan de transport adapté aux priorités de desserte et aux niveaux de service définis par l’autorité organisatrice de transport, qui précise, pour chaque niveau de service, les plages horaires et les fréquences à assurer à compter de cette même date.

    J’observe que les usagers « migrants-journaliers » ou « pendulaires » auxerrois ont bien compris les messages des autorités publiques locales , messages relayés par les associations d’usager auxerroises, sur le fait qu’il devaient s’adapter et surtout se débrouiller pour demander à leurs
    employeurs de s’adapter aux décisions des autorités régionales, encore
    conviendrait-il de disposer des informations nécessaires pour convevoir et
    négocer de nouvelles plages de travail et les conditions des inévitables
    aléas.

    Respectueusement.

    Daniel Doppler
    89000 Auxerre

    abonné sur un trajet domicile travail
    Auxerre-Paris depuis le 22 décembre 1996

  • Le reveil du train

    Poyur le fun …

    Monsieur,

    Pour votre parfaite information, au sujet de la « correction à la marge » des horaires du principal train dit « migrant » au départ d’Auxerre en heure de pointe le matin.

    Le train que vous annoncez au départ à 6h00 partira en réalité à 5h56 soit une nouvelle « marge » de 4 minutes, ce qui porte l’allongment du temps de trajet à 11 minutes.

    Le courrier précise « non sans une certaine dose d’humour » que cet aménagement a été « souhaité par les voyageurs » ?

    Toutefois, seuls les « chers abonnés » ont été prévenus par un courrier non daté signé par Monsieur le président du conseil régional de Bourgogne, Sénateur de la Côte d’Or et Monsieur le directeur de la région SNCF Bourgogne Franche-Comté.

    Or hier matin (jeudi 11 décmnre 2008), les projets d’horaires affichés en gare d’Auxerre mentionnaient toujours un départ à 6 heures 00.

    Aussi, nombre de voyageurs seront donc probablement surpris lundi 15 décembre au matin, à moins que le nouveau service ne commence par un retard ?

    D. Doppler
    « Cher abonné »

    ** La liste des trains migrants se trouve dans la Convention d’exploitation signée avec la Région Bourgogne.

  • Le reveil du train

    Tout ce qui précédait n’étant que documentation préparatoire, voici le vrai sujet !

    Bonjour,

    Je souhaiterai, dans le mesure du possible, disposer de votre conseil concernant les horaires que je dois négocier avec mon employeur à la date anniversaire de mon contrat fixée le 17 décembre de chaque année.

    I- Jusqu’à aujourd’hui les paramètres sont les suivants :

    – plage horaire HT (hors transports) de 7h30 entre 8h30 et 16h00
    – journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 6h29 à 18h11 soit 11h42
    – le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs est de 3h08
    – dont deux trajets en 1h36 le matin et 1h32 le soir

    II- Pour l’avenir il semble que je ne dispose que trois options, sauf erreur d’analyse « polytechnique » :

    Option 1 :

    – maintenir la plage horaire HT (hors transports) de 7h30 y compris pause repas entre 8h30 et 16h00,
    – journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 5h56 à 19h14 soit plus 1 heure 38
    – le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs serait de 3h49 plus 41 minutes
    – dont un trajet en 2 heures et une minute le soir au retour à 17h13

    Option 2 :

    – réduire la plage horaire HT (hors transports) à 7h15 entre 9h15 et 16h30 soit 15 minutes pose repas, impossible !
    – journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 6h50 à 19h14 soit plus 42 minutes
    – le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs serait de 3h49 plus 46 minutes
    – dont un trajet en 2 heures et une minute le soir à 17h13

    Option 3 :

    – allonger la plage horaire HT (hors transports) à 8h15 entre 9h15 et 17h30 soit 45 minutes inutiles !
    – journée de travail TTC (temps de transport gare à gare compris) de 6h50 à 19h58 soit plus 1 heure et 26 minutes
    – le temps passé assis dans un train avec repose tête et accoudoirs serait de 3h38 soit plus 30 minutes minutes
    – dont deux trajets en 1h53 le matin et 1h45 le soir.

    Devant ce constat, vous comprendrez que soit très « songeur » quand je lis les affirmations suivantes dans votre courrier non daté de début décembre 2008 adressé à vos « chers abonnés » :

    – une nouvelle offre plus étoffée ?
    – des départs plus réguliers à des horaires identiques ?
    – des départs plus réguliers à toutes les heures sur l’axe Auxerre-Paris ?
    – un train toutes les heures vers Paris au départ des principales gares de la ligne ?

    Aussi, je recherche toujours la part de « vérité » dans l’application de ces affirmations à l’offre Paris-Auxerre en « période de pointe ».

    Idem pour l’offre Auxerre-Paris en « période de pointe ».

    Très respectueusement.

    D. Doppler

  • Le reveil du train

    Considérant que pour ce qui précède, nous sommes toutes et tous à la même enseigne, et que selon les « zéluzédécideurzéconomiques » c’est à nous « chers abonnés » de nous adapter aux choix et à la décision publique universels, rien n’empêche de préparer la négociation avec le STIF et RFF des sillons pour le 14 décembre 2009, étant entendu que les nouveaux horaires doivent être fixé à J-250 c’est à dire aux environs de mars 2009.

    D’ici là, il est urgent pour Auxerre et l’auxerrois de se rendormir et de maintenir la quiétude bourgeoise de notre bonne ville pour les fétes de fin d’année …

    Joyeux Noêl et bonne Année 2009 !

    **
    *

    Auxerre le 14 décembre 2008,

    Lettre ouverte

    à

    Monsieur le maire de la ville d’Auxerre,
    Monsieur le président de la Communauté de l’auxerrois,
    Monsieur le vice-président du Conseil regional de Bourgogne,
    Monsieur le président de la commission des transports du Conseil régional de Bourgogne
    Monsieur le président du Conseil régional de Bourgogne,
    Monsieur le Sénateur de la Côte-d’Or,
    Monsieur le directeur de la région SNCF Bourgogne Franche-Comté.

    1 train chaque heure entre Auxerre et Paris ? que nenni !

    —> il n’y aucun train au départ d’Auxerre dans la tranche horaire de pointe 7h !

    —> il n’y a aucun train qui arrive à Auxerre dans la tranche horaire de pointe 18h !

    —> il n’y a aucun train qui arrive à Auxerre dans la tranche horaire de 20h !

    5 trains pour Paris entre 5h et 9h ? que nenni !

    —> seuls 3 trains arrivent à Paris entre 6h et 9h , à 6h43, 7h43 et 8h43 !

    5 trains pour Auxerre entre 16h et 20h30 ? que nenni !

    —> seuls 3 trains arrivent à Auxerre à 17h53, 19h14 et 19h58 !

    1h35 pour les trains les plus rapides entre 5h et 9h et 16h et 22h30 ? que nenni !

    —> le premier train en 1h35, qui arrive à Paris à 9h44, est donc inutilisable par les étudiants et travailleurs migrants « pendulaires quotidiens ou heddomadaires du lundi matin »;

    —> les deux derniers trains en 1h33, qui arrivent à Auxerre à 15h53 et 21h53, c’est à dire en dehors des heures de pointe, sont donc inutilisables par les « chers abonnés » étudiants et travailleurs migrants quotidiens ou hebdomadaires du vendredi soir !

    Aussi, afin de tenter de réablir « la vérité » des slogans à caractère publicitaire largement diffusés ici ou là par tous moyens, je vous remercie par avance de bien vouloir m’indiquer les obstacles qui s’opposeraient à la mise en oeuvre des trois services « Intercités cadencés » en « heure de pointe » avec une durée de trajet en 1h35 minutes suivants :

    – un service ayant pour origine Auxerre à 6h09 et destination Paris à 7h44 ;
    – un service ayant pour origine Auxerre à 7h09 et destination Paris à 8h44 ;
    – un service ayant pour origine Paris à 17h20 et destination Auxerre à 18h53 ;

    En contrepartie :

    – le service « inutile » bricolé dans l’urgence d’une durée de trajet de 1h48 au départ d’Auxerre à 5h56 et arrivée à Paris à 7h46 serait rendu au STIF et transformé en service « Transilien prolongé » de Sens à Paris.

    – le service « inutile » d’une durée de trajet inimaginable en 2009 de 2 heures et 1 minute pour une distance de 175 kilomètres serait rendu au STIF et tranformé en service « Transilien prolongé » de Paris à Sens.

    L’objectif vise :

    1- à titre principal, au rétablissement de la « vérité » des slogans à caractère publicitaire « très approxiamatif » sérigraphiés à grand frais sur certaines rames TER Bourgogne de type AGC circulant entre Paris et Auxerre,

    2- ensuite, au maintien d’un temps de trajet « raisonnable » pour des abonnés « pendulaires quotidiens ou heddomadaires » domicile-étude ou domicile travail,

    3- et enfin, accessoirement, à revenir aux principes qui avaient fondé la décision prise en 2000 de faire circuler les TRAM-TRAIN de type automoteurs entre le « Morvan » , le « Centre Yonne » et Paris avec un objectif d’une durée de trajet de 1h30 soit la vitesse horaire somme toute modeste de 110 kilomètres par heure à l’époque où certaines régions comme la région de Bretagne font circuler des TER AGV à 220 km/h !

    J’ajouterai que pour pour effectuer des trajets quotidiens depuis 12 ans, et conformément au diagnostic convenu à l’époque avec le président du conseil régional, le directeur régional SNCF et le directeur des transports de la région, lors du voyage inaugural du premier automoteur XTER 72500 en 2002, qu’il semble acquis entre « techniciens » qu’une seule rame tricaisses ou quadricaisses qui desservirait les seules gares du Morvan et de la Puisaye ( Joigny, Migennes, Auxerre, Avallon, Clamecy et Corbigny) serait bien rempli aux heures de pointe du matin et du soir.

    Il convient en effet d’observer (1) que Joigny est la gare de la Puisaye et que (2) Migennes n’est pas la gare d’Auxerre, malgré la volonté affirmée chaque début d’année lors des discours de voeux des élus de la Communauté urbaine du migennois qui demandent toujours la mise à quatre voies de l’ancienne route natinale 6 entre Apoigny et Migennes au bénéfice … des auxerrois !

    A cet égard, la mise à l’essai de « Navettes » par CAR Auxerre-Migennes pour deux des relations départ Auxerre à 14h44 et départ Paris à 13h20 constitue un signal que les « usagers » qui manifestent un intérêt pour le dossier, c’est à dire ceux qui utilisent le train au moins une fois par an pour se rendre aux comités de ligne tenus dans l’Yonne auront très vite compris.

    Respectuesusement.

    D. Doppler
    89000 Auxerre

    Abonné forfait SNCF
    valable sur ligne clasique
    sur un trajet Auxerre-Paris
    quotidien depuis 12 ans

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

*