octobre 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Méta

Février 2008 – C’était il y a un an déjà –

Il y a un an déjà se déroulait le comité de ligne Yonne – Paris à Migennes. Il y avait déjà un projet d’horaire sur le cadencement.

Je me rappelle de ce comité de ligne, j’y étais. J’avais d’ailleurs essayé de « rabattre » des usagers du train de 17 H 37 à l’époque mais hélàs aucun usager n’a voulu participer à ce comité. Nous sommes arrivés à 4 (moi, ma compagne, une ami et son compagnon). Nous étions déjà remontés pour les problèmes de régularité et de respect envers les usagers…

Les associations étaient déjà présentes (AIDUT et CAPAD), vous pourrez noter qu Mr R… (Représentant l’AIDUT, Maintenant CO-DE-US et coordinateur avec Mr L… du Collectif Icaunais) était déjà présent et connaissait donc les futurs horaires ou au moins l’ébauche des ceux-ci…

Voici le Compte-Rendu de ce comité
 

Et voici la présentation de la SNCF et la région lors de la réunion
 

Voici, sur le site de Mr Meyroune (maire de Migennes et initiateur de la création du Collectif TER Icaunais), sa réaction datant du 24 Septembre, lisez bien les commentaires ..
http://meyroune.elunet.fr/index.php/post/24/09/2008/Cadencement-SNCF-ca-grince

Vendredi 20 Février 2009, j’ai assisté (avec du retard) à la réunion du Collectif  TER Icaunais à Saint Martin du Tertre. Le résumé est assez succinct, presque deux heures de réunion pour :

  • Dire qu’il faut plus d’élus s’impliquant dans ce collectif TER Icaunais.
  • Que le collectif TER Icaunais va faire un cahier de doléances.

A noter : que le président du CO-DE-US (Mr Labrousse) a laissé la place à Mr Blachas comme président du CO-DE-US car Mr Labrousse est coordinateur du Collectif TER Icaunais.

Par contre, il y a une nouvelle importante sur les mesures de la SNCF pour améliorer nos transports dans les Trains Corail. Cette nouvelle très transparente va être postée ce soir sur notre site … affaire à suivre donc…

Et je finirais par cette petite phrase : Pour connaître et comprendre le futur, il faut aussi regarder vers le passé …

1 comment to Février 2008 – C’était il y a un an déjà –

  • Le reveil du train

    Bonsoir,

    Désolé, j’y comprends rien dans ce maquis de réprésentations !

    Je propose donc que l’on en reviennent aux fondamentaux c’est à dire la loi, au réglement et aux conventions Etat-région ( car sauf erreur, la SNCF, y compris la direction déléguée TER Bourgogne, c’est encore un établissement public de l’Etat).

    Le plus simple pour re-mettre « juste un peu d’ordre » dans tout ce ci me sembe être la loi sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs !

    Que dit ce texte ?

    1) Après consultation des usagers lorsqu’existe une structure les représentant, l’autorité organisatrice de
    transport définit les dessertes prioritaires en cas de perturbation prévisible du trafic

    – ce qui signifie que la mise en place du cadencement était une situation prévisible de perturbation du trafic.

    – ce qui signifie que les associations d’usagers n’ont pas besoin d’intermédiaires pour les représenter ?

    – que les associations d’usagers ne sont pas en contact diretc avec le transporteur SNCF ?

    2) l’entreprise transport a) élabore un plan de transport adapté aux priorité fixées par l’autorité organisatrice, b) consulte les INSTITUTIONS représentatives du personnel et c) soumet ce plan à l’autorité organisatrice.

    – ce qui signifie que les syndicats diposent dèjà d’un lieu privilégié pour discuter avec la SNCF.

    3) les plans desserte en situation perturbée (cadencement ?) sont

    a)rendus publics
    b) intégrés aux convention signées entre le CRB et la SNCF;

    – où en sommes nous de cette procédure de publication avant la prochaine grève annoncée le 19 mars 2009 ?

    – il me semble que ceci devrait être une pré-occupation d’usagers qui devront s’organiser pour prendre des congés et faire garder les enfants ?

    4) Les collectivités territoriales sont
    informées, de manière directe et préalable, des plans de desserte et des horaires qui sont maintenus.

    – Ce qui signifie que les maires, présidents de groupements de communes n’ont pas à se déplacer au fin fond du département à des heures impossibles pour faire ce qu’ils ont déjà fait une fois !

    5)Le représentant de l’Etat est tenu informé par l’autorité organisatrice de transport de la définition des
    dessertes prioritaires et des niveaux de service attendus, ainsi que de l’élaboration des plans de desserte visés leur intégration aux conventions d’exploitation.

    Question : quand est-ce que les associations d’usagers vont prendre la question dans le bon ordre ?

    Maintenant, pour ce qui est des usagers à titre personnel et individuel, ils sont libres et peuvent donc :

    – saisir directement le Médiateur de la SNCF, le passage par les « associations écrans » n’étant plus obligatoire depuis le mois de décembre 2008,

    – poser leur réclamation dans le registre près les chefs de service de chaque gare (photocopie d’un titre de transport valide est demandée depuis peu),réponse sous 1 mois,

    Certes, quand on a déjà 44 minutes de retards le soir vers 20 heures, on est pas tenté d’en perdre 15 de plus pour satisafire à la formalité !

    – écrire à ARRAS, Pas-de-Calais, service clientèle, réponse sous plusieurs mois.

    Quand on est occasionnel, on le fait une fois, quand on lis la teneur des réponses en langue de bois, on ne perd plus son temps !

    Reste les exutoires qui permettent le soir et le week-end d’évacuer un peu du stress accumulé dans la journée ou la semaine .

    D. Doppler

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

*