octobre 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Méta

Dodo, Transport, Travail, Transport, Dodo Suite …

Témoignages d’Auxerrois…

Voici quelques paroles recueillies auprès des usagers de la ligne Auxerre-Laroche/Migennes-Paris des usagers migrants vers Paris tous les jours, depuis le cadencement :

MALIKA : départ Auxerre : 4H50 ou 5H56            retour 18H13     5/J          (patron incompréhensif)

  •  nourrice de nuit pour ses 2 enfants en bas-âge
  • Plus de vie de famille, trop fatiguée
  • Ne peux plus assumer son profession
  • Arrêt de travail depuis 1 mois pour dépression

VERONIQUE : départ Auxerre 4H50        retour  17H13    5j/semaine

  • N’en peut plus, très fatiguée
  • Ne peut pas s’arrêter , mari gravement malade, doit assumer son salaire
  • Ne voit presque plus son fils de 5ans ½

SYLVIE : départ Tonnerre            retour 17H13     5j/semaine

  • Train supprimé remplacé par un car
  • 2 enfants qu’elle confie à sa famille quand elle peut
  • Alternance par semaine 6H15 OU 7H14 à L/M
  • Rentre trop tard pour s’occuper pleinement de sa famille

DOMINIQUE (1) : départ Auxerre

  • Avant : 4H54      5j/semaine        retour : 16H39   5j/semaine
  • Après : 4H50      3j/semaine – 5H56         2j/semaine        retour 17H13     5j/semaine

THIERRY : Va déménager en région parisienne

CLAIRE ET JEAN-MARC : départ L/M

  • Avant : 5H09      5j/semaine        retour 17H37                    
  • Après : 5H 15     5j/semaine        retour 18H13 pour une arrivée L/M 19H38

Ne veulent pas prendre le 17H35 (omnibus) car voyagent débout jusqu’à Montereau pour une arrivée à L/M à 19H 28           (10 mn de différence)

DOMINIQUE (2) : départ Auxerre           4j/semaine

  • Reste 1 soir dans sa famille en région parisienne pour rattraper le retard

FREDERIC ET JEROME : avant départ Auxerre    après   prennent leur voiture pour aller à L/M pour gagner  20 m, le soir

MARIE : départ Auxerre

  • Avant : 3H10 de train/jour (retard exceptionnels)
  • Après : 4H00 de train/jour RETARDS SYSTEMATIQUES
  • Ne comprends pas les arrêts à MONETEAU et CHEMILLY car jamais personnes n’y descends le matin à cette heure là
  • Ne comprends pas pourquoi il y a maintenant 4mn d’attente à Sens (au lieu de 2mn) et 5mn d’attente à Laroche/Migennes (au lieu de 2mn) pour continuer sur Auxerre

FANNY : départ Auxerre

  • avant : 3j/semaine à 7H10
  • Après : 3j/semaine à 5H56 pour assurer l’ouverture du labo

CAROLE : départ Auxerre

  • CDD, ne sait pas si elle sera embauchée, retards trop répétitifs

SAMUEL : départ Auxerre

  • Fait tout son possible pour retrouver un emploi sur Auxerre, mais sans espoir

WAIBA : départ Auxerre

  • N’en peut plus, enfant malade demandant beaucoup de soins et plus de temps qu’elle n’a plus

BEATRICE : départ Auxerre

  • Ment à son employeur en disant qu’elle réside en région parisienne, sinon elle ne pourrait pas être embauchée (CDD)

GUILLAUME : départ Auxerre

  • « si ça continue, je fais un malheur »

JEAN-NOEL : départ Auxerre

  • Ras le bol, j’en ai marre, mais c’est marche ou crève »

Départ Auxerre, L/M, Joigny, Tonnerre

Dominique (3), Michèle, Sylvie (2), Daniel, Laurence, Estelle, Valérie, Jocelyne, Christophe, Bruno, Céline, Marie-Claude, Martine, Laurent, Pierre, Philippe, Gaëlle, Françoise, Francine, Didier, Roger, Gaëtan, Bertrand, Jérôme (2) etc…….qui disent : pourquoi, ils ont fait ça ?, faire encore perdre du temps aux gens qui en ont déjà pas.

« que de temps perdu, en force et en énergie », pour si peu de résultats», alors qu’il suffirait de si peu de chose !!!!!!! »

4 comments to Dodo, Transport, Travail, Transport, Dodo Suite …

  • Christophe DANIEL

    Ce soir en voyageant, j’ai discuté avec une personne qui pour elle était heureuse du cadencement. Elle a des gains de temps considérable. Elle s’arrête à Corbigny et prend le train 2 fois pas semaine (1 fois le Lundi matin et 1 fois le Jeudi soir).

  • ericflat

    Moi aussi je pourrais être satisfait de cette nouvelle grille horaire. Quand je lis le nombre de témoignages concernant les migrants « Yonne Paris », je ne suis pas convaincu que la majorité des clients TER soit satisfaite. Car j’aurais pu me retrouver à leur place.

    Mais qu’ont fait des décideurs régionaux lors des travaux d’élaboration avec RFF- STIF-SNCF ? Allonger les trajets en période de pointe de près de 10 minutes, c’est loin d’être négligeable. Surtout si les moyens et les infrastructures s’enrayent au moindre pépin!

    RDV Demain pour le TER 18h13 : Bercy- Avallon/Corbigny. A suivre 😉

  • Le reveil du train

    Efectivement, il serait intéréssant de connaître l’agenda des réunions de toutes sortes qui ont été organisées justement sous l’autorité de l’autorité oeganistrice des transports express régionaux (le conseil régional de Bourgogne), réunions aux quelles les usagers sont censés avoir participé par l’intermediare toutes sortes de réprésentants agissant soit (1) au nom d’associations réguliérement constituées,soit (2) au nom de groupements de personnes juridiquement non identifiés, soit (3) à titre individuel ce que l’on appelle généralement des « personnes qualifiées »…

    En effet, toutes les personnes qui ont participé à au moins une de ces réunions soit à titre indivisuel, soit au totre de mandantaire d’une association sont solidairement responsables de la situation actuelle, sauf à avoir clairement exprimé leur opposition au plan de cadencement qui leur a été proposé au final par l’autorité organisatrice.

    Il convient donc de hiérachiser la portée des annonces, conslutations et décisons des instances suivantes :

    1) conférence régionale des partenaires du transport public en Bourgogne.

    2) conseil économique et social de Bourgogne

    3) comités de ligne

    3) tables « rondes » et rencontres triangulaires »

    4) entretiens « bilatéraux » par courriers administratifs, lettres ouvertes ou courriers privés rendus publics.

    **
    *

    1) conférence régionale des partenaires du transport public en Bourgogne.

    De la par la volonté du legislateur, la première instance à la quelle les usagers sont représentés est la conférence régionale des partenaires du transport public en Bourgogne.

    La loi du 13 décembre 2000 dite Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) a confié aux Régions le rôle d’Autorité Organisatrice des Transports Collectifs régionaux de voyageurs. Son article 9 offre la possibilité pour les Régions de créer des comités régionaux des partenaires du transport public.

    La Région a décidé la création de la conférence régionale des partenaires du transport public en Bourgogne.

    Cette instance s’inspire des préconisations de la loi du 13 décembre 2000, en adaptant cette structure consultative aux spécificités de la Bourgogne. Elle se réunit au moins une fois par an, en règle générale, à l’issue de la vague des comités de ligne.

    Présidée par le Vice-Président du conseil régional chargé des transports ferroviaires, elle réunit tous les partenaires du transport public de Bourgogne.

    Cette instance est consultée par la Région sur :

    -l’offre de services d’intérêt régional
    -les stratégies et politiques tarifaires et de développement
    -la qualité des services de transport proposés par la Région

    Le projet de cadencement a été évoqué lors de la réunion de la 2e conférence régionale des partenaires du transport public à Dijon le 14 février 2007.

    Le projet d’horaires du cadencement a été évoqué lors de la réunion de la 3e conférence régionale des partenaires du transport public à Dijon le 11 juin 2008.

    La quatrième Conférence régionale des Partenaires du Transport public est prévue le mercredi 10 juin 2009 à Dijon.

    Vous pouvez télécharger, ci-dessous, les présentations des trois premières conférences qui se sont déroulées à Dijon en 2006, 2007 et 2008.

    La quatrième Conférence régionale des Partenaires du Transport public est prévue le mercredi 10 juin 2009 à Dijon.

    **
    *

    Il serait utile que les personnes présentes à la fois le 14 février 2007, le 10 juin 2008, le 3 février 2009 et qui seront présentes le 10 juin 2009 nous exposent, chacune pour ce qui la concerne l’évolution de son avis motivé sur le cadencement depuis le 14 février 2007 jusqu’au proposition opérationelles qu’elle soutiendra le 10 juin 2009 !

    http://www.cr-bourgogne.fr/index.php?&o=article&c=610&article_article_id=3087&article_direction=fiche

  • domdom

    Le projet de cadencement part peut-être d’une bonne idée mais devient exaspérant pour les usagers quotidiens, dans sa mise en œuvre. Voici quelques exemples non exhaustifs de situations quotidiennes concrètes vécues depuis le 14/12/08 :

    Le cadencement a permis certes, d’augmenter l’offre en milieu de journée où les trains sont moitié vides, au détriment des heures de pointes où les trains sont bondés, regroupant plusieurs trains avant le cadencement dont les horaires étaient rapprochés.

    « 1 train direct toute les 2 heures au départ d’Auxerre ! » Quel beau slogan…qui tapisse nos gares et nos trains…STOP le matin le premier train direct est à 04h50, le suivant à 08h09… soit 3h19 !! entre 2 trains directs….

    Le cadencement a permis de rallonger les temps de transport… exemple le matin où l’ancien train de 06h23 arrivant à 07h58 a été remplacé par 05h56 arrivant à 07h44 soit 1/4 heure de plus de transport et en bénissant que le train soit à l’heure…ce qui rarement le cas !
    De plus ce train nécessite un changement à LAROCHE MIGENNES en principe sur le même quai…sauf que le train n’est pas toujours préparé, parfois sans chauffage, ou avec des voitures condamnées à cause de problème de fermeture de portes et ou, cerise sur le gâteau, pas sur le bon quai… histoire de faire plaisir aux usagers qui prennent alors par mégarde l’omnibus…

    Les nouveaux horaires ont dans la majorité des cas, rallongé le Temps de Transport Travail. Les temps de transport ont été rallongés le matin, les horaires avancés le soir obligeant dans la majorité des cas, les usagers de prendre le suivant soit une heure après.

    De nombreux trains ne sont pas à l’heure…dû notamment à la rotation cumulative du matériel ou le manque de matériel…Quand on attend un train au départ de BERCY qui arrive d’AUXERRE avec 30 ou 40mn de retard, on ne peut partir de BERCY à l’heure…

    Les correspondances pour AUXERRE ne sont plus assurées à MIGENNES, si le train arrive en retard, la correspondance est partie, vous prenez le suivant soit 1H après…
    Pour exemple, lors d’un retour à 19H13 de BERCY où le train est parti avec 30mn de retard, j’ai demandé au départ de PARIS si la correspondance était assurée à MIGENNES pour AUXERRE. Le contrôleur m’a répondu qu’il donnerait l’info par Haut Parleur, ce qu’il a fait entre JOIGNY et LAROCHE en indiquant que la correspondance était assurée. Sauf qu’à MIGENNES le train de 20H53 pour AUXERRE était parti, la correspondance était assurée avec le train suivant (d’origine 20H20 BERCY) qui est arrivé avec 15mn de retard supplémentaire. Si j’avais été bien informé et avec suffisamment d’anticipation, j’aurais pu enclenché un plan B…

    Les trains sont bondés notamment entre SENS et PARIS où les usagers voyagent régulièrement debout, voire assis ou allongés dans les couloirs…Je ne connais pas bien les exigences sur les conditions de sécurité dans les trains, mais en tout cas, les usagers méritent mieux !

    On peut aussi s’interroger sur la fiabilité et la longévité du matériel roulant acquis pourtant récemment. (bruit de plus en plus nombreux de la structure, des sièges, plaques de plafond qui tombent, des portes de WC qui claquent car elles ne ferment plus…, climatisation douteuse vu l’état des plafonds après quelques mois d’utilisation…

    …/…

    Quelques idées d’amélioration…

    – Ne peut on pas dissocier les trains du sud Yonne et du Nord Yonne, par exemple en créant un AUXERRE-LAROCHE-PARIS direct et un LAROCHE-JOIGNY-SENS- PARIS direct permettant une meilleur adéquation charge/capacité qui éviterait cette correspondance supplémentaire supportées par les usagers travailleurs auxerrois.

    – La VOIE UNIQUE entre AUXERRE et MIGENNES ne doit pas certainement pas faciliter la rotation des trains. Pourquoi nos élus évoquent ou promettent (à certaines périodes…) depuis des décennies le serpent de mer de l’électrification entre AUXERRE et MIGENNES. N’y a-t-il pas, au préalable, une ACTION PRIORITAIRE moins couteuse, de doubler cette ligne (soit une dizaine de km seulement !) qui améliorerait le flux des trains en permettant leur croisement n’importe où, les trains hybrides Bombardier permettant de circuler sur des voies mixtes en attendant une hypothétique électrification qui permettrait de faire circuler des trains direct Corail au départ d’Auxerre.

    – Améliorer l’information aux usagers à bords des trains quand ils partent ou qu’ils prennent du retard ayant une incidence sur la correspondance à MIGENNES en donnant une information fiable et avec suffisamment d’anticipation.

    – Revoir les horaires en fonction des besoins des usagers quotidiens compatibles avec les horaires de travail et pourquoi pas créer un cadencement toute les demi-heures aux heures de pointe.

    – Optimiser le temps de correspondance aujourd’hui trop long à MIGENNES pour AUXERRE qui ne permettent pas de mettre en œuvre l’argument tant avancé du cadencement « horaire de départ ou d’arrivée à heure fixe ! »

    …/…

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

*